Consortium WASH RDC

L'expertise de cinq ONG internationales

Indicateurs de performances

Pour mesurer l’impact global du programme sur l’amélioration de la santé et de la productivité, deux indicateurs d’impact sont utilisés :

  1. Diminution de l’incidence de la diarrhée chez les garçons et les filles âgées de moins de cinq ans.
  2. Diminution des taux d’absentéisme des filles et des garçons à l’école primaire.

Le premier indicateur est mesuré par le biais de statistiques du Zone de Santé et des enquêtes nationales multi-indicateurs de grappes (MICS). Le deuxième indicateur d’impact est mesuré par les agences du Consortium grâce au système de  suivi et d’évaluation dans les écoles qui font partie du programme.

Le Consortium vise à mesurer des résultats plus larges ayant un impact direct sur le niveau de santé globale dans le contexte des ménages :

  1. Le temps consacré par les femmes et les filles à chercher de l’eau provenant d’une source d’eau améliorée.
  2. Le nombre de villages ciblés qui continuent à respecter les normes de certification six mois après la certification.
  3. Le nombre de points d’eau opérationnels, fonctionnels et utilisés deux ans après leur mise en place.
  4. Le nombre d’adultes et d’enfants de moins de 5 ans atteints par la diarrhée au cours des deux dernières semaines.
  5. Le nombre de cas de maladies d’origine hydrique et de transmission oro-fécale enregistrées dans le centre de santé par mois.
  6. Le nombre de Comités de gestion de l’eau qui, selon les membres du comité, ont la capacité de gérer leurs rôles et responsabilités de façon efficace.
  7. Le nombre de Comités de gestion de l’eau qui sont régulièrement contrôlés par les autorités locales et qui perçoivent que le soutien reçu est très utile.
  8. Le nombre de Relais Communautaires qui entreprennent des activités de mobilisation communautaire régulières 6 mois après la certification.
  9. Le nombre de Comités de gestion de l’eau qui collectent des fonds suffisants pour l’entretien et l’exploitation du point d’eau à travers la cotisation et d’autres activités génératrices de revenus.

Le Consortium évalue sept outputs clef qui contribuent à atteindre les résultats et les impacts souhaités. Chaque output dispose d’une série d’indicateurs de résultats détaillés. Les sept outputs principaux sont les suivants :

  1. Les personnes connaissent les avantages économiques, sociaux, sanitaires et environnementaux liés à l’amélioration de la qualité de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène.
  2. Les institutions de gouvernance et les fournisseurs de services ont amélioré leur capacité de s’engager dans la prestation de services WASH au niveau micro.
  3. Les membres de la communauté mettent en place des comités représentatifs responsables et redevables.
  4. Les communautés ont accès et un service amélioré et durable d’eau potable.
  5. Les communautés ont accès et un service amélioré et durable d’assainissement.
  6. Amélioration de la coordination, de la participation et de la planification au niveau macro, méso et micro entre les membres du consortium et les structures de gouvernance, les prestataires de services et autres intervenants du secteur.
  7. Le Consortium produit et diffuse des résultats relatifs aux solutions durables à base communautaire pour répondre aux besoins WASH en RDC.

Leave a Reply