Consortium WASH RDC

L'expertise de cinq ONG internationales

article web link
source check this out visit the site
home page gold mining lease for sale qld


Leave a comment

Entités Territoriales Décentralisées : un diagnostic du potentiel d’application de la Loi sur l’Eau

Depuis octobre 2017, le Consortium WASH RDC travaille avec six Entités Territoriales Décentralisées (ETD) au Tanganyika dans un projet pilote de renforcement de leurs capacités. Il s’agit de chefferies et secteurs, situés dans le territoire de Manono (Chefferie de Kiluba, Secteurs de Kyofwe et Kamalondo) et de Kongolo (Chefferies de Benanyembo et Banamuhona et Secteur de Baluba). L’objectif général de ce projet, porté par Concern Worldwide et mis en œuvre en collaboration avec Hydroconseil, est d’accompagner les ETD dans leur nouveau rôle de « maitre d’ouvrage » que la Loi sur l’Eau leur accorde. Être le « maitre d’ouvrage » signifie que l’ETD est censée jouer un rôle central de planification, régulation et surveillance du service hydrique, sans pourtant le gérer en régie directe.

Le premier pas a été l’élaboration d’un diagnostic des ETD impliquées dans le projet. D’après les résultats, dans la majorité des cas les ETD sont reconnues par la population et elles collaborent efficacement avec les représentants d’autres services de l’État. Les processus de prise décisionnelle sont généralement consultatifs et le flux d’information circule régulièrement des villages aux ETD et vice-versa.

Jumba Kabila, Chef de village, Village Mande, Manono, Tanganyika

Continue reading


Leave a comment

Les bonnes pratiques d’hygiène et assainissement expliquées aux enfants

Au Kasaï Central, dans les zones de santé de Dibaya et Lubondaie, Catholic Relief Services (agence membre du Consortium WASH RDC responsable de la mise en œuvre du programme dans ces zones) compte sur l’implication de plus 11 000 élèves de 30 écoles pour apporter des changements dans les comportements en hygiène et assainissement de leurs communautés d’appartenance.

Comment on peut faire ça ? A travers une méthodologie d’apprentissage participatif adaptée aux besoins spécifiques des enfants et à leur niveau de compréhension. Cette approche prend le nom de CHAST, acronyme anglais de « Child Hygiene and Sanitation Training » (en français « Formation à l’hygiène et à l’assainissement des enfants »). Elle a été développée par Caritas en Somaliland en 2002, comme adaptation de la plus connue PHAST[1], une méthodologie d’apprentissage participatif en sept étapes qui aide les communautés à améliorer les comportements d’hygiène et ainsi réduire les maladies diarrhéiques et qui facilite la gestion communautaire efficace des services d’eau et d’assainissement. La PHAST vise à encourager la participation des individus à des activités de groupe, en développant leur confiance en soi et leur sens de responsabilité pour la prise de décisions.

Cette approche a donc été révisée pour être utilisée avec les enfants et élèves des écoles, en partant du principe prouvé selon lequel les pratiques d’hygiène personnelles sont acquises pendant l’enfance – et qu’il est beaucoup plus facile de changer les habitudes des enfants que celles des adultes. Effectivement, bien que les enfants aient moins de connaissance, d’expérience et de responsabilités et qu’ils aient une conception différente du temps et du futur, ils sont naturellement curieux et avides d’apprendre. En outre, les enfants sont capables de transférer les messages appris à leurs familles et d’accompagner ainsi le changement de comportements de leur communauté.

Formation des élèves sur la méthode CHAST

Continue reading


Leave a comment

Le bulletin d’information de Janvier 2018 est en ligne !

Le début d’une nouvelle année représente toujours une occasion de réfléchir sur les réalisations et les difficultés du passé et de rassembler des énergies renouvelées pour les douze mois suivants. Pour l’édition de janvier 2018 du bulletin du Consortium WASH RDC le directeur, Gian Melloni, réalise cet exercice avec nous et partage sa vision sur le futur du programme.

Promouvoir la viabilité technique et financière, atteindre l’échelle, favoriser l’apprentissage et le partage des connaissances : voilà quelques-uns des aspects clés pour qu’un programme EHA apporte de la valeur aux communautés et reste pertinent. Pour en savoir plus, retrouvez le bulletin à la page :

http://consortiumwashrdc.net/wp-content/uploads/2018/02/Bulletin-dinformation-Consortium-WASH-RDC_janvier-2018.pdf


Leave a comment

L’eau c’est la vie … n’est pas ?

En avril 2017, une équipe de Concern Worlwide U.S. est venue rencontrer les personnes clés du programme Consortium WASH RDC dans le territoire de Manono, Tanganyika : le staff Concern et surtout les communautés qui chaque jour s’engagent activement pour améliorer leurs conditions en eau, hygiène et assainissement.

L’article suivant a été originalement écrit par Concern Worldwide U.S. et vous pouvez lire la version originale, en anglais, à l’adresse suivante : https://www.concernusa.org/story/water-is-life-or-is-it/

Groupe d’étudiants à Katchumbuyu, RDC. Photo : Kieran McConville


L’eau c’est la vie … n’est pas ?

Les pompes à eau cassées et d abandonnées partout dans les pays en développement sont des testaments rouillés à la futilité de la « solution facile ». Si l’on veut apporter des changements significatifs, cela devient un peu plus compliqué – et beaucoup plus intéressant.

Nous avons tous vu les vidéos et les images en ligne et à la télévision – de joyeux villageois prenant de l’eau pure et limpide d’une nouvelle pompe brillante, tous souriants et en bonne santé. Le message est clair et simple: « L’eau c’est la vie ». Et c’est vrai … d’une certaine façon.

Malheureusement, la plupart des choses dans la vie ne sont pas aussi simples que les spécialistes du marketing voudraient le faire croire. Demandez-le à notre homme, Félix.

Continue reading


Leave a comment

Le Consortium présent à la Conférence WEDC 2017

Lors de la 40ème édition de la conférence internationale du centre WEDC, le Directeur du Consortium WASH RDC, Gian Melloni, a présenté son article « Adapter le suivi et l’évaluation de l’eau, hygiène et assainissement à toutes les exigences : l’expérience du Consortium WASH RDC » le mardi 25 juillet 2017 à Loughborough, basé sur les expériences d’harmonisation du cadre de suivi et évaluation du programme.

Continue reading


Leave a comment

Participation du Consortium à la 7ème édition du Forum International RWSN

Près de 450 experts représentant 65 pays ont participé à la 7ème édition du Forum International du Réseau des experts pour l’approvisionnement en Eau potable en milieu rural (RWSN) qui s’est tenue du 29 novembre au 2 décembre à Abidjan en Côte d’Ivoire. Les présentations, tables rondes et autres activités de cette édition se sont centrées autour de la thématique des Objectifs de Développement Durable, et plus spécifiquement l’Objectif 6 qui vise à garantir l’eau pour tous et toutes d’ici 2030. Plusieurs sous-catégories ont été abordées lors de la semaine, et entre autres le Directeur du Consortium WASH RDC, Stephen Jones, est intervenu à deux reprises.

rwsn-logo

Continue reading


Leave a comment

Rapport de la Revue Technique 4: “La Loi sur l’Eau : Défis, Opportunités et Perspectives pour le secteur Eau, Hygiène et Assainissement rural en RDC”

Ce rapport présente quelques réflexions, échanges et recommandations issues de la 4è Revue Technique du Consortium qui a exploré le sujet de la gouvernance et de la redevabilité dans le secteur Eau, Hygiène et Assainissement (EHA), suite à la promulgation de la Loi sur L’Eau en janvier 2016.

Continue reading