Consortium WASH RDC

L'expertise de cinq ONG internationales

Génie rural

Leave a comment

Lors de notre dernière visite à Popokabaka, l’équipe terrain de ACF nous a fait découvrir un lave mains inhabituel mais très pratique : le lave mains en bambou.

Fait avec du matériel local, les villageois peuvent le construire en peu de temps et sans aucun coût. Le seul investissement est le temps nécessaire pour couper, vider et trouer les 3 mètres de bambou;  et pour remplir le bambou avec 15 litres d’eau.

Ses inconvénients? Pour les adultes, les enfants gaspillent de l’eau. Pour les enfants, les adultes devraient remettre de l’eau plus souvent.

 

Leave a Reply