Consortium WASH RDC

L'expertise de cinq ONG internationales

La mobilisation communautaire et les PAFI

En promouvant des améliorations durables des services d’eau, d’assainissement et d’hygiène (WASH) dans les zones rurales de la République Démocratique du Congo (RDC), le Consortium WASH RDC a d’abord accompagné les communautés vers l’amélioration de leurs comportements et pratiques en matière d’hygiène et d’assainissement, à travers la mobilisation communautaire et les “Petites Actions Faisables Importantes”, ou PAFI.

De nombreuses améliorations des pratiques d’assainissement et d’hygiène communautaires peuvent être obtenues grâce à des campagnes de sensibilisation, à la planification communautaire et à des petits changements dans les actions de routine des individus au sein d’une communauté. Garder une cuisine propre, transporter et stocker l’eau dans des récipients hygiéniques, se laver les mains aux moments critiques, bien évacuer les ordures ménagères et utiliser des latrines, sont tous d’exemples de PAFI réalisables au niveau du ménage. Par le biais d’un travail de sensibilisation et mobilisation communautaire, le Consortium a véhiculée le message que les PAFI peuvent sensiblement améliorer les conditions de santé des ménages et entrainer ainsi des bénéficies sociaux et économiques.

Avec le soutien des Relais Communautaires et des Comités de gestion WASH, les communautés ont élaboré des plans d’action avec les objectifs et les échéances à respecter dans l’adoption des PAFI. Le plan d’action représente un outil important pour permettre aux communautés d’évaluer leur progrès et aux mobilisateurs d’adapter leurs stratégies. 

Cette approche est axée sur la communauté, conformément à l’objectif stratégique du Consortium de maximiser la durabilité des résultats et l’autosuffisance communautaire. L’approche est aussi à bas coût, car elle s’appuie sur le travail de sensibilisation et de mobilisation dans les communautés et sur les ressources, les technologies et le savoir-faire disponibles localement.