Consortium WASH RDC

L'expertise de cinq ONG internationales

autodesk autocad 2017 download 32 bit websites adobe photoshop cs5 for mac

www.vistaprintdeals.com/wp-list.php creative suite 6 standard for apple mac 32 bit download full version access 2013 access 2013 for sale used

see here now about his where to buy office 2016 acrobat xi pro key codes cs6 extended for pc download for autodesk revit 2017

Un processus en 12 étapes

Pour promouvoir la gestion communautaire durable des services d’eau, assainissement et hygiène (WASH), le Consortium WASH RDC a conçu et appliqué une approche en 12 étapes s’étalant sur 24 mois: 18 mois de mise en œuvre directe et six mois de suivi léger. Les 12 étapes couvrent l’ensemble du cycle du projet, du ciblage communautaire au suivi après la fin des activités.  Cette approche se fonde sur la mobilisation communautaire pour favoriser l’autonomisation des populations appuyées et sur le renforcement de leurs capacités de gestion des infrastructures d’approvisionnement en eau.

Comment ça fonctionne ?

L’approche se fonde sur la mobilisation des communautés, pour qu’après la conclusion du projet elles puissent faire recours à leurs propres ressources pour le maintien des services et des pratiques WASH. Le diagramme ci-dessous illustre le processus d’une façon synthétique

Les 12 étapes du Consortium WASH RDC

Le Manuel des 12 étapes du Consortium WASH RDC fournit une description détaillée du processus. Ci-dessous, veuillez trouver un tableau illustrant les 12 étapes et un résumé des objectifs de chaque étape.

Objectifs :

Etape1 :

  • Connaissance et compréhension du programme par les institutions locales
  • Confirmation des Aires De Santé ciblées en collaboration avec le Bureau Central de Zone de Santé
  • Définition du processus et des critères de sélection des communautés
  • Signature d’un protocole d’accord entre l’agence membre du Consortium et le BCZ
  • Collecte des données additionnelles au niveau de Aire de Santé
  • Identification et rencontre avec les leaders communautaires

Etape 2 :

  • Compréhension du programme par les individus et les communautés
  • 1er engagement des individus et des communautés
  • Sélection des villages dans le périmètre d’éligibilité selon les critères établis
  • Restitution aux communautés

Etape 3 :

  • Détermination des informations de base (« baseline »).
  • Evaluation d’ensemble du statut de village par rapport aux sept normes du Programme National Ecole et Village Assainis
  • Identification et   « engagement » des ressources humaines de village
  • Diagnostic initial de la faisabilité technique des latrines et des options pour améliorer l’accès à l’eau potable
  • Identification initiale de la disponibilité des pièces de rechange et des artisans réparateurs
  • Première estimation des coûts à long-terme, ou « life-cycle costs », pour ces options
  • Détermination des informations de base (« baseline ») dans les écoles et au niveau du Bureau Central de Zone
  • Développement d’un plan de formation avec la Zone de Santé
  • Diagnostic initial participatif du statut de village selon les 7 normes
  • Classification initiale de village selon les problématiques WASH clés
  • Compréhension des barrières/facteurs du changement
  • Prise en compte des questions transversales
  • Déclenchement de demande communautaire
  • Aperçu de la capacité financière du village

Etape 4 :

  • Election d’un Comité WASH
  • Le Comité a la capacité de remplir ses rôles et responsabilités
  • Redevabilité entre le Comité et le reste de la communauté
  • Redevabilité entre l’ONG et les communautés
  • Les ReCos ont la capacité de faire la sensibilisation au niveau des ménages et de mobiliser la communauté
  • Les brigades d’hygiène des écoles ont la capacité de mobiliser les élèves

Etape 5 :

  • Introduction pour les Comités des concepts de business plan, vision stratégique, « proposition de valeur » des Comités
  • Identification et choix des Petites Actions Faisables et Importantes (PAFI)
  • Formalisation de l’approche pour la promotion et suivi des PAFI dans un Plan d’Action Communautaire
  • Déclenchement de la construction ou l’amélioration des latrines ménagères avec des points de lavage des mains
  • Planification des activités additionnelles dans les écoles et les Centres de Santé

Etape 6 :

  • Les usagers comprennent l’importance et les bénéfices des PAFI et veulent les adopter
  • Les usagers mettent en œuvre les PAFI
  • Les Comités sont formés sur la prestation des services (y compris le lien avec les PAFI) et la gestion financière de base
  • Les enfants agissent comme des vecteurs de changements dans leurs villages

Etape 7 :

  • Autoévaluation du progrès vers les sept normes du PNEVA par la communauté
  • Compréhension par la communauté que la construction d’un point d’eau potable dépend des études techniques et économiques détaillées
  • Demande officielle par la communauté de procéder à l’analyse de faisabilité

Etape 8 :

  • Les Comités ont la capacité de développer un business plan
  • Identification de la demande de la communauté d’usagers (le client) pour l’accès à l’eau
  • Identification de l’offre potentielle en termes de niveau de service, pour les options techniques faisables
  • Comparaison de l’offre et de la demande
  • Analyse et prise de décision conjointe sur un investissement externe (du Consortium)
  • Engagement formel par la communauté avec le BCZ et l’ONG

Etape 9 :

  • Construction et installation des infrastructures d’eau potable
  • Artisans formés
  • Le Comité est capable de gérer le point d’eau après la sortie du projet
  • Mise en place du suivi environnemental et de la qualité de l’eau

Etape 10 :

  • Renforcer l’émulation ménage-ménage et village-village
  • Rappeler les bonnes pratiques et de l’importance du maintien des 7 normes
  • Suivi continu des PAFI et actions correctives si nécessaire
  • Assurer le paiement continu du prix du service d’eau par les usagers

Etape 11 :

  • Evaluation de l’atteinte des normes
  • Finalisation du Plan de Maintien.
  • Détermination des enquêtes « Endline »
  • Validation du Plan de Maintien.
  • Certification de la communauté comme « Village Assaini » par le BCZ
  • Définition de l’accompagnement de la communauté par les acteurs locaux

Etape 12 :

  • Evaluation du maintien des sept normes du PNEVA
  • Enquêtes « post-endline »
  • Revue du Plan de Maintien et élaboration du Plan de Rattrapage si nécessaire.

Leave a Reply