Consortium WASH RDC

L'expertise de cinq ONG internationales


Leave a comment

Le Consortium WASH RDC partage ses résultats et leçons apprises à Kinshasa

Le 29 novembre 2018 à Kinshasa, le Consortium WASH RDC a tenu un atelier de partage de ses résultats et leçons apprises en vue de la clôture imminente du programme en fin mars 2019.  L’initiative s’inscrit dans une série d’évènements organisés par le Consortium à partir d’octobre 2018, visés à restituer les informations clés relatives au programme aux acteurs du secteur WASH opérant à la fois au niveau local et national de la RDC – ONG nationales et internationales, bailleurs des fonds, institutions gouvernementales, agences des Nations Unies, société civile et secteur privé.

Les participants à l’atelier de clôture du Consortium WASH RDC à Kinshasa. 29 novembre 2018.

Le mot d’introduction du directeur du Consortium WASH RDC, Gian Melloni, a rappelé la centralité du rôle des communautés dans la mise en œuvre du programme. Tant dans le domaine de l’eau, que de l’hygiène et l’assainissement, le Consortium WASH RDC a demandé aux communautés d’être protagonistes plutôt que bénéficiaires « passifs » d’assistance, en les accompagnant dans la mise en place des systèmes de gestion des services d’eau durables et dans l’adoption de solutions d’hygiène et assainissement pilotées par les communautés mêmes. Ces sont les axes stratégiques à travers lesquels le Consortium WASH RDC a visé les enjeux de la pérennisation des résultats du programme auprès des communautés rurales de la RDC.

Continue reading


Leave a comment

Renforcement des capacités des Entités Territoriales Décentralisées : développer des plans d’investissement en EHA

De novembre 2017 à novembre 2018, le Consortium WASH RDC a mise en œuvre un projet pilote de renforcement des capacités des Entités Territoriales Décentralisées (ETD) dans la planification des investissements pour des services durables en Eau, Hygiène et Assainissement en milieu rural en République Démocratique du Congo.

L’objectif général de ce projet pilote, porté par Concern Worldwide en tant qu’agence coordinatrice du Consortium WASH RDC, et réalisé avec le cabinet d’études Hydroconseil, a été ainsi d’accompagner une sélection d’ETD au Tanganyika -dans des zones d’intervention du Consortium- pour qu’elles assument leurs responsabilités, conformément à la Loi sur l’Eau.

Session de formation

Continue reading


Leave a comment

Vers la clôture du Consortium WASH RDC : deux jours d’ateliers en province

La fin du 2018 représente pour le Consortium WASH RDC le moment d’achèvement de notre programme, démarré en juillet 2013.  Il est donc temps pour nous de partager les résultats et les leçons que nous avons commencé à tirer à partir des cinq années de travail au soutien de plus de 600 communautés de la RDC rurale. C’est avec cet objectif que le 25 et 30 octobre nous avons tenu deux ateliers à Kalemie et Kananga, les capitales des deux provinces où le programme a été actif jusqu’au 2018. Un évènement final à Kinshasa fera la suite en fin de novembre.

Ces initiatives s’inscrivent dans la continuité des efforts que le Consortium a menés tant au niveau local que national pour renforcer le réseautage des différentes parties prenantes du secteur WASH, le partage mutuel d’informations et finalement une programmation WASH fondée sur des données factuelles.

Les participants à l’atelier de clôture du Consortium WASH RDC à Kalemie. 25 octobre 2018.

Les participants à l’atelier de clôture du Consortium WASH RDC à Kananga. 30 octobre 2018

Continue reading


Leave a comment

Le Consortium WASH RDC forme ses agents sur la lutte contre la discrimination de genre

En dépit du rôle essentiel recouvert au sein de leurs foyers et communautés, partout dans le monde les femmes et les filles sont sujettes, sur la base de leur genre, à des différents types de discrimination et de violence. C’est autant vrai dans les milieux ruraux de la RDC, où le Consortium WASH RDC implémente son programme d’amélioration des services  et pratiques d’eau, hygiène et assainissement.

Pour assurer que les filles et les femmes dans les communautés appuyées bénéficient autant que les garçons et les hommes des solutions mises en place, le Consortium WASH RDC a intégré depuis le début du programme des mesures différentes dans toutes ses activités. Il s’agit de prendre en considération les besoins spécifiques des femmes au moment de la conception des infrastructures (comme par exemple concevoir des latrines séparées et sécurisées dans les écoles), mais surtout de promouvoir les femmes en tant que leaders, en encourageant leur représentation dans les comités de gestion d’eau -et notamment dans les rôles clés-  et plus largement leur prise de décision au sein de la communauté.

Formation de l’équipe CRS à Kananga

Pour intégrer la dimension du genre dans tous ses programmes, Concern Worldwide, l’agence coordinatrice du Consortium WASH RDC, a établi un partenariat avec Sonke Gender Justice, une ONG sud-africaine spécialisée dans l’égalité des sexes, la prévention de la violence basée sur le genre et la réduction du VIH. Dans le cadre de ce partenariat, des sessions de formation sur le genre ont été organisées dans certaines missions de Concern Worldwide. Dany Sahenga, superviseur des questions de genre et égalité des sexes chez Concern Worldwide RDC, a été l’un des bénéficiaires de cette formation en 2018. Entre Juin et Juillet 2018, en tirant parti de cette expérience, il a à son tour formé 13 agents de terrain de Concern Worldwide, 6 agents ACTED et 5 agents CRS travaillant au sein du Consortium WASH RDC à Manono, Kongolo et Kananga.

Continue reading


Leave a comment

Ouverture du magasin « URSS » à Manono : les pièces détachées des pompes manuelles maintenant à la portée des communautés rurales

Depuis la conception du Consortium WASH RDC, la chaine d’approvisionnement en pièces détachées des pompes à main a fait l’objet de beaucoup d’analyses et d’activités innovantes menées dans le cadre du projet.  En 2014, l’étude « Pièces de rechanges pour Pompes Manuelles : analyse de la Chaîne d’Approvisionnement » commandité par Concern Worldwide (agence coordinatrice du Consortium) au cabinet de conseil Absolute Options, avait démontré que le manque d’accès aux pièces de rechange est parmi les causes les principales des  défaillances des pompes si récurrentes sur toute l’étendue de la RDC. Leur chaine d’approvisionnement est en fait caractérisée par une ‘défaillance du marché de la demande induite par les ONG-I’ et s’affaibli souvent au niveau provincial.   Le Consortium WASH RDC a mené plusieurs efforts pour rapprocher les usagers aux fournisseurs des pièces détachées dans l’ensemble de ses zones d’intervention, en adoptant un focus particulier dans le territoire de Manono, au Tanganyika, qui a été ciblé par un projet pilote y dédié.  A complément de ce projet et comme élément clé de sa stratégie de sortie, Concern Worldwide a établi un partenariat avec un fournisseur privé visé à l’ouverture d’un magasin de pièces détachées des pompes à main Afridev et India Mark II à Manono.

Les célébrations de l’ouverture du magasin URSS à Manono

Continue reading


Leave a comment

La 8ème Revue Technique en images

Une sélection de photos de notre dernière Revue Technique, qui a eu lieu le 26 juin 2018 à Kinshasa, est maintenant disponilbe sur notre page Facebook.

La thématique de la journée, « Les interventions EHA dans la RDC rurale et semi-urbaine : plusieurs approches, des objectifs partagés », a été développée par les présentations de UNICEF RDC, Consortium WASH RDC, IMA World Health, Consortium SWIFT et la Direction de l’Hygiène et de la Salubrité Publique. Voici une prévue de la sélection :

Consortium WASH RDC

Continue reading


1 Comment

Le Consortium WASH RDC présente à la 41ème édition de la conférence internationale WEDC : La transition vers des services WASH durables et résilients

Le jeudi 12 juillet 2018 à Nakuru, Kenya, lors de la 41ème édition de la conférence internationale du centre WEDC, la responsable du suivi et évaluation du Consortium WASH RDC, Kristina Nilsson, a présenté notre article « La gestion communautaire des points d’eau en République Démocratique du Congo (RDC) : identifier les facteurs liés au succès ». La recherche qui a donné naissance à l’article visait à identifier les caractéristiques des communautés et des comités de gestion d’eau les plus efficaces pour que les communautés atteignent l’autosuffisance financière en matière d’entretien et exploitation de leurs points d’eau.

Kristina Nilsson, responsable du suivi et évaluation du Consortium WASH RDC

Le Consortium WASH RDC vise à assurer la durabilité des services d’eau en milieu rural en RDC à travers l’ « approche économique », selon laquelle les utilisateurs du service ne se considèrent pas comme des bénéficiaires mais comme des usagers payants. La gestion de ces services est assurée par des comités de gestion d’eau élus au niveau du village ou du quartier. Le Consortium WASH RDC développe les capacités des comités en gestion technique et financière, en mettant l’accent sur l’importance pour la communauté d’être en mesure de prendre en charge les coûts des services à court, à moyen et à long terme pour en assurer la pérennité. Les comités sont accompagnés dans l’élaboration d’un plan d’affaires décrivant les coûts liés au point d’eau et les mécanismes pour les recouvrir et pour atteindre l’un de trois niveaux d’autosuffisance financière, que nous appelons « équilibres » dans le cadre de notre programme :  Continue reading